La détermination et la disparition (programmée ?) de la mouette rieuse

Métronomiques

(Paris, canal Saint-Martin, 10e, 18 septembre. Cliquer pour agrandir.)

La mouette rit de se voir si belle en ce miroir.

Même si des plantes vertes poussent depuis le fond du canal.

Elle marque sa détermination jusqu’à sa disparition (programmée ?).

De temps en temps, elle crie : appel heureux ou plaintif, lanceuse d’alerte en quelque sorte.

Le climat, elle le connaît, ses ancêtres lui en ont parlé : quand il ne changeait pas en dehors même des saisons.

La mouette rieuse bat maintenant de l’aile, et parfois nous rappelle que les oiseaux – de terre ou de mer – existent encore un peu, mais prennent de plus en plus de la distance : voler non par plaisir mais pour fuir un monde devenu presque irrespirable.

On l’envie, dans un éclair froissé de l’imagination.

(Charlie Parker, The Bird)

Voir l’article original